Une oasis de culture humaine implantée en un lieu qui voilà 50 ans n'était encore qu'un désert

schwabfound le décrit ainsi:

SEKEM est l'entreprise «modèle » du 21ème siècle. SEKEM «la vitalité du soleil » est la première société d'Égypte à développer les méthodes biodynamiques agricoles.

 

L’agriculture dynamique part du principe que l’agriculture organique enrichit la biodiversité et ne produit que des déchets réutilisables. Tous les déchets issus de l’agriculture organique peuvent être vendus ou réutilisés pour l’agriculture, créant ainsi un processus durable.

 

Mais SEKEM n’est pas une entreprise agricole comme les autres. Ibrahim Abouleish est convaincu que faire du profit peut aller de pair avec un modèle socio-économique intégré. Ce modèle crée des emplois et donne aux communautés agricoles dans tout le pays la possibilité d’avoir accès à de meilleurs systèmes d’éducation et de santé et ainsi améliore la qualité de vie.

 

SEKEM a grandi d’une façon exponentielle ces dix dernières années et est devenue une entreprise leader sur le marché des produits organiques et phytopharmaceutiques. La société a tissé des liens de confiance avec des clients européens et nord-américains sur les marchés de l’export. Plus de 55% de ses ventes se réalisent en Égypte, condition essentielle pour la durabilité à long terme de l’entreprise. SEKEM est fortement attachée au développement des initiatives et cela a permis l’application des méthodes biodynamiques pour contrôler les maladies et augmenter la production. En collaboration avec le Ministère de l’Agriculture, SEKEM a déployé un nouveau système de protection des plants de coton.

 

Aujourd’hui, SEKEM emploie 2000 employés. Le chiffre d’affaires était de 37 millions de livres égyptiennes en 2001 et de 73 millions en 2003 (1 Euro=7£E.) SEKEM a reçu la certification ISO 9001 et a reçu un prêt de la Corporation Financière Internationale de la Banque Mondiale en 2002.

 

 

 

 

Contexte

L’Égypte souffre de surpopulation, de dégradation à l’environnement, et de systèmes éducatifs et de santé inadaptés. L’agriculture emploie 40% plus de grains de base. Parce que les problèmes en Égypte sont tous liés, SEKEM a mis sur pied une base sociale et culturelle pour faire face à des systèmes de santé, d’éducation et de préservation de la culture vieillissant. Atos- produit et vend les produits phytopharmaceutiques Libra- travaille avec les fermiers qui cultivent des fruits, des légumes et des épices Hathor- produit et emballe les fruits et légumes de Libra Conytex- produit et vend des tissus organiques aux marchés nationaux et internationaux Isis- fabrique du pain, des produits laitiers, huile, épices, thés, confitures Sekem- prépare les herbes et épices

 

 

Stratégie

Le groupe SEKEM est composé de deux entités : la SEKEM Holding Company qui représente 6 sociétés et la Egyptian society for Cultural Development, responsable de l’intégration des aspects culturels et sociaux. Ensemble, elles ont créé une société moderne, qui fabrique des produits agricoles innovants et qui est consciente de ses responsabilités envers la société, la nature et le futur de la planète.

 

Afin de s’adresser aux aspects complexes sociaux et culturels, SEKEM a ouvert plusieurs structures de santé et d’éducation. Ces initiatives sociales contribuent au développement des égyptiens, rehaussant leur estime personnelle et en faisant la promotion du respect mutuel.

 

La population égyptienne est une population jeune cherche qui cherche à suivre des études supérieures. Mais l’Égypte n’offre pas de structure adéquate. SEKEM a ainsi ouvert une université proposant des cursus en arts, sciences et technologie.

 

La plus grande installation de SEKEM se trouve sur 106 hectares de terre près de Belbeis à 60 kilomètres du Caire. Après les succès remportés par la méthode biodynamique dans cette région, les fermiers ont commencé à travailler avec SEKEM. Aujourd'hui près de 600 fermiers d’Aswan à Alexandrie appliquent l’agriculture biodynamique sur 7,000 acres.

 

 

 

 

Portrait

SEKEM est le fruit de la vision du docteur Ibrahim Abouleish, pharmacologue égyptien. Diplômé de l’université de médecine en Autriche, Ibrahim Abouleish y a aussi débuté la recherche et le développement de médecine naturelle.

 

A son retour en Égypte, Ibrahim Abouleish a été bouleversé par les problèmes de son pays en matière d’éducation, de surpopulation, et de pollution. Son admiration pour son pays l’amena à adopter la méthode agricole de biodynamique et à l’appliquer pour la première fois en terre désertique. Docteur Abouleish veut non seulement guérir les terres mais aussi guérir les gens. C’est la raison pour laquelle le travail de SEKEM tend vers le développement intégral de la société égyptienne incluant les sphères sociales, économiques et culturelles de la vie en quête de développement durable.

 

« Nous essayons chez SEKEM de construire une communauté où des individus de différentes nations et cultures travaillent ensemble dans le but d’apprendre, de nourrir et d’aimer le monde des idées et des idéaux nobles. »

 

 

Denis Ruff a fait une tournée de conférences de présentation et de projection du film "SEKEM la force du soleil" dans différentes villes

Paris 17 octobre au centre nouvelle acropole 21h

Yverdon 11 novembre 20h Fondation St George www.fondationsaintgeorge.ch

Lausanne 20 novembre 20h Restaurant "LE CASTEL" de Bois Genoud CH 1023 Crissier

www.boisgenoud.ch

Chatou 23 janvier à 14h L'Eurythmée 1 rue François Lauboeuf 78400 CHATOU

 

commandez le film par mail sales@denkmal-film.com